Loi

Vous êtes victime d'infraction...

Avant l'enquête, pendant ou après l'enquête, vous vous posez des questions :

  • S'agit-il bien d'une infraction ?

  • Plainte ou main courante ?

  • Quels sont vos droits durant l'enquête ?​

  • Faut-il prendre un avocat ?

  • Devez-vous aller au procès ?

  • Que faire, si la personne condamnée ne paie pas les dommages-intérêts auxquels elle a été condamnée ?

Parfois, raconter les faits est trop douloureux : 

  • Cela peut être particulièrement vrai si vous avez été victime de l'une des formes d'abus sexuel que notre droit condamne : atteinte sexuelle (pour un mineur), agression sexuelle ou viol.

  • Nous sommes formés au recueil des récits les plus délicats et expérimentés : nous pouvons vous aider à déposer plainte, et vous accompagner tout au long de la procédure.

Parfois encore, déposer plainte contre un proche s'avère compliqué : 

  • C'est particulièrement vrai dans les cas de violences conjugales ou de violences sur les enfants :  vous voulez faire cesser la peur et la douleur, mais déposer plainte contre un mari, une femme, des parents, des frères et soeurs vous semble difficile.

  • Il est important de pouvoir établir un dialogue de confiance avec des professionnels qui sont là pour vous aider, pour vous permettre de connaître vos droits et faciliter leur mise en oeuvre.

  • C'est pourquoi nous avons décidé de mettre en place une messagerie instantanée (chat) sur WhatsApp, au 06 33 64 50 39, de 9h à 19h (du lundi au vendredi) et de 9h à 12h (le samedi).