Des projets inspirés par les victimes...

Les projets d’AIDOVIE évoluent à toute allure, grâce aux besoins exprimés par les victimes et à la connaissances de leurs difficultés.

 

De nouveaux recrutements

 

Pour une écoute toujours plus performante, nous devrons agrandir l'équipe en accueillant de nouveaux collaborateurs qualifiés et spécialisés, ainsi que des stagiaires.

 

Naturellement, les ressources matérielles devront suivre...

Des bureaux... comme à la maison !

Nous rêvons d’un espace

associatif chaleureux,

où les victimes et les

juristes, psychologues,

travailleurs sociaux,

salariés et bénévoles,

auront plaisir à se

rencontrer… ces locaux

doivent être accessibles

à tous (accès PMR et transports en commun).

L'Umav : unité mobile d'aide aux victimes

 

Conçue par nous pour mieux répondre aux problématiques des victimes, l'unité mobile d'aide aux victimes d'AIDOVIE (Umav) consistera en un véhicule équipé de sièges enfants, qui

permettra de transporter les victimes qui ne peuvent se déplacer à leurs rendez-vous judiciaires (examens médico-légaux, procès...)

Dans le coffre, une valisette avec ordinateur portable, imprimante multifonctions et consommables, pour pouvoir travailler en tous lieux.

La ressourcerie d'AIDOVIE :

Pour les femmes victimes de violences conjugales et mises à l'abri en urgence, difficile de racheter le linge de maison, les ustensiles de cuisine, le petit électroménager... or, de précieux trésors dorment dans les logements, dans l'attente d'une seconde vie. Notre ressourcerie permet, au gré des dons, d'aider ces femmes et leurs enfants à s'installer dans une nouvelle existence exempte de violence...

Notre ressourcerie existe déjà, mais nous sommes à l'étroit. De nouveaux locaux nous permettront de l'enrichir grâce aux dons.

Les petites fées : 

Nous rêvons d'une équipe d'adorables bénévoles qui accepterons d'aider à la remise en état des logements temporaires ou définitifs des femmes victimes de violences conjugales, et de leurs enfants : trop souvent, l'épuisement physique s'ajoute à la charge mentale, au moment

même où l'installation dans une vie exempte de violence est possible...

Pour réaliser tous ces beaux projets,
nous avons besoin de vous !

Vous pouvez nous aider !

Les projets exposés engendrent nécessairement des besoins, lesquels augmentent de manière considérable en raison du nombre de victimes accueillies.

Pourquoi nous aider ?

  • Nous venons en aide à une population éprouvée

  • Nous créons des emplois

  • Nous offrons aux victimes un soutien innovant de grande proximité

  • Nous valorisons le travail en réseau

  • Nos valeurs et notre engagement sont forts

Comment nous soutenir ?

Vous l’avez compris, votre soutien financier est capital pour la vie de notre association.

 

AIDOVIE a fait le choix de la plateforme Hello Asso pour faciliter les dons des particuliers et des entreprises. L’association loi de 1901 étant déclarée d’intérêt général, les dons ouvrent droit à une réduction fiscale :

 

  • Particuliers : réduction égale à 66% du montant du don.

 

  • Entreprises : réduction égale à 60% du montant des versements réalisés au bénéfice d’AIDOVIE, plafonnée à 20 000 € ou 5 ‰ (5 pour mille) du chiffre d'affaires annuel hors taxe de l’entreprise. En cas de dépassement de plafond, l'excédent est reportable sur les 5 exercices suivants.

 

  • Des reçus fiscaux sont délivrés à tous les donateurs qui en font la demande sur la plateforme Hello Asso.

 

 

Vous pouvez aussi nous aider :

 

  • En nous fournissant du matériel (locaux, voiture, matériel informatique…)

 

  • En orientant vers nous les personnes qui ont besoin d‘aide.

 

  • En nous faisant connaître, en accueillant une affiche de format A3 dans votre commerce, votre entreprise, des flyers, en relayant notre existence et votre soutien dans vos communications professionnelles…

  • En nous offrant un peu de vos talents et de votre temps !

 

AIDOVIE sera fière et reconnaissante de tous les soutiens dont elle pourra bénéficier et ne manquera pas de leur rendre hommage dans tous ses supports de communication.

 

 

Merci !